Quel type de pieces détachées peut-on faire avec l’impression 3D ?

0
24

Impression 3D de pièces détachées

L’industrie automobile a connu une révolution majeure depuis l’invention de l’impression 3D. Cette technologie est aujourd’hui en pleine effervescence et promet de nombreuses économies aux constructeurs. De nombreux constructeurs automobiles ont opté pour l’impression 3D, comme la marque allemande Porsche, pour faciliter le processus de rénovation de leurs anciens modèles. Découvrez dans cet article quelques pièces détachées imprimées en 3D par la marque Porsche.

Impression 3D de pièces détachées

Porsche a choisi de fabriquer des pièces détachées pour ses modèles historiques en utilisant l’impression 3D, afin de donner une seconde vie à ces véhicules.  Pas toutes les pièces détachées, bien sûr, mais uniquement celles qui sont très rares. Une solution qui répond parfaitement aux besoins des propriétaires qui ont des difficultés à trouver la bonne pièce pour réparer leur véhicule.

Etude et analyse sur l’impression 3D

Selon une étude menée par le Centre de recherche technique VTT de Finlande et l’Aalto College, 5 % des pièces détachées pour les voitures anciennes peuvent être fabriquées par impression 3D ou fabrication additive. Porsche n’est pas le premier à utiliser cette technologie. GRYP, le spécialiste bordelais de la reproduction de pièces détachées pour voitures anciennes par impression 3D ou Mercedes-Benz Trucks pour ses camions ont depuis longtemps investi dans cette technologie. Ces entreprises utilisent la technique de l’usinage CNC, une technique moderne qui consiste à produire des objets aux formes complexes grâce à des technologies d’usinage avancées.

Minimiser les coûts de fabrication

Il est évident que la fabrication additive facilite le travail des fabricants de pièces tout en minimisant les coûts de fabrication. En outre, les pièces sont plus légères et donc plus faciles à transporter. Spécifiquement pour la marque Porsche, voici quelques exemples de pièces imprimées en 3D les plus recherchées :

  • Bouton de boîte à gants pour le modèle 911, fabriqué en ABS résistant aux UV.
  • Centre du volant pour le modèle 357 fabriqué en ABS résistant aux UV.
  • Barre de réglage transversale pour le miroir du modèle 968
  • Monogramme de coffre pour le modèle 912, conçu en bronze

Logo Porsche pour le modèle Junior

Porsche Classic affirme que les pièces imprimées en 3D sont de la même qualité que les pièces d’origine et subissent divers tests identiques à ceux des pièces fabriquées traditionnellement avant d’être mises sur le marché. Le constructeur allemand prévoit de produire plus de 20 pièces dans un avenir proche. Le seul inconvénient de la fabrication additive est que les machines actuelles n’ont pas encore la capacité ou la technologie pour produire des pièces en volume ou à grande échelle. L’impression 3D ne se fait que par pièce et par commande.

La fabrication additive est devenue essentielle pour le secteur automobile. Elle permet de satisfaire différents besoins, comme la production de pièces de rechange dont les stocks sont épuisés et qui ne sont plus reproduites en usine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici