Comment bien calfeutrer vos fenêtres ?

0
33

Le froid entre par votre fenêtre : Calfeutrer votre fenêtre

En hiver, rien n’est plus inconfortable qu’une fenêtre qui laisse entrer l’air froid. Pour améliorer le confort de votre maison et réduire votre facture énergétique, il existe une procédure simple. Il consiste à étanchéifier les fenêtres avec des joints autocollants ou un mastic silicone. Découvrez toutes les solutions pour isoler votre maison à moindre coût. Quelle que soit la méthode utilisée, suivez nos conseils étape par étape pour réussir vos travaux de rénovation.

À quoi sert le calfeutrage d’une fenêtre ?

Lorsqu’une vieille fenêtre est mal isolée, la maison risque de perdre de la chaleur. Lorsque vous passez votre main devant les ouvertures, vous pouvez sentir le froid entrer.

Pour éviter les pertes d’énergie, il est fortement recommandé de calfeutrer les fenêtres. Il existe des solutions simples pour cela. Dans les quincailleries, vous trouverez des produits tels que des joints autocollants ou métalliques, ainsi que des mastics en silicone.

Vous ferez ainsi des économies : votre facture énergétique sera moins élevée. Et vous améliorerez également votre confort de vie. En hiver, vous ne sentirez plus les courants d’air froid.

Notez qu’il s’agit d’une procédure simple à réaliser. Vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel de l’étanchéité. Le travail est réalisable par n’importe quel bricoleur. Et il ne nécessite pas non plus un gros budget.

Comment se préparer à calfeutrer une fenêtre ?

La première étape consiste à préparer la fenêtre que vous voulez calfeutrer. Commencez par enlever les mauvais joints à l’aide d’un cutter ou d’un couteau à mastic.

Ensuite, nettoyez les zones à calfeutrer avec une brosse à poils doux. Utilisez également de l’alcool à brûler pour dégraisser la feuillure du cadre. Une fois que toute la fenêtre a été nettoyée avec du caustique, rincez-la puis laissez-la sécher.

Dans tous les cas, il est important de préparer le joint de la fenêtre en le nettoyant soigneusement. Sinon, les nouveaux joints peuvent avoir des difficultés à adhérer.

Comment sceller une fenêtre avec de la mousse de calfeutrage auto-adhésive ?

La mousse de calfeutrage auto-adhésive est disponible dans le commerce. Pour sceller avec ce produit, il suffit d’ouvrir la fenêtre et d’appliquer les joints autocollants sur le cadre à partir d’un coin. Au fur et à mesure que vous appliquez le joint, retirez le film de protection. Pour vous assurer que le joint est bien appliqué, vous devez appuyer dessus. Enfin, faites le tour de la feuillure et coupez l’extrémité avec des ciseaux.

Remarque : bien que cette méthode soit rapide et facile, elle n’est pas la plus efficace en termes de durabilité. Il s’agit plutôt d’un palliatif si vous voulez calfeutrer en urgence en attendant qu’une autre technique s’applique.

Calfeutrer une fenêtre avec des joints en caoutchouc

Le calfeutrage en caoutchouc auto-adhésif est également disponible dans les magasins de bricolage. Ce produit est plus durable que le calfeutrage en mousse, et il est également très facile à installer.

Une fois la fenêtre ouverte, appliquez le ruban sur le cadre en commençant par un coin. Retirez le ruban au fur et à mesure. Pour vous assurer que le joint est bien fixé, appuyez fort. Une fois la feuillure terminée, coupez l’extrémité avec un ciseau.

Remarque : les joints en caoutchouc sont constitués de deux parties. Pour isoler au mieux, pensez à plier le joint vers l’extérieur. Si le pli n’est pas assez large, il suffit de couper le rouleau en deux.

Etanchéifier une fenêtre avec des joints en plastique

Les joints en plastique ont la particularité d’être efficaces et durables. Ils s’appliquent de la même manière que les joints en mousse ou en caoutchouc.

Il suffit d’ouvrir la fenêtre et de coller le côté autocollant sur le cadre de la fenêtre, en commençant toujours par un angle. Retirez le film de protection au fur et à mesure. Repliez le joint sur lui-même en forme de V. L’extrémité ouverte doit être tournée vers l’extérieur. L’extrémité ouverte doit être tournée vers l’extérieur.

Dès que vous fermez la fenêtre, le joint se replie automatiquement et obture l’ouverture. Pour terminer l’installation, il suffit de faire les raccords dans les coins de la fenêtre.

Remarque : la partie adhésive de ce type de joint n’est efficace que sur la moitié de sa largeur.

Comment sceller une fenêtre avec un joint métallique ?

Les joints métalliques ont l’avantage d’être très durables et robustes. Pour sceller une fenêtre avec cette technique, il faut clouer les joints dans la feuillure de l’ouverture à l’aide de pointes.

À l’aide de ciseaux, mesurez une bande de calfeutrage métallique et coupez-la aux dimensions de la zone à étanchéifier. Pour faciliter la réalisation des joints d’angle, il suffit de biseauter les coupes.

Pour éviter de vous blesser avec le marteau, utilisez des pinces pour tenir le calfeutrage. La procédure consiste à clouer la partie pleine du joint dans la feuillure avec des clous courts à tête plate. À l’aide d’un outil arrondi, soulevez la partie non clouée du calfeutrage métallique.

Enfin, lorsque vous fermez la fenêtre, le joint se comprimera comme un ressort. La fenêtre sera ainsi protégée du froid.

Le joint en silicone : la solution pour réduire les pertes de chaleur

Outre les joints d’étanchéité, il existe une autre solution pour rendre une fenêtre étanche. Elle consiste à insérer du mastic silicone dans la feuillure de la fenêtre. L’idée est de remplir généreusement les joints.

Remplissez les vides des surfaces avec le mastic silicone. Et pour éviter que le produit ne colle à la fenêtre après sa fermeture, appliquez un produit anti-adhérent ou placez une feuille de plastique. Dans tous les cas, ils sont vendus avec le mastic silicone.

Il suffit ensuite de fermer la fenêtre pendant 24 heures pour s’assurer que l’étanchéité est effective.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici